Le guide de la mijoteuse

Le guide de la mijoteuse
PUBLICITÉ
par Marie-Pier Gagnon 13 sept. 2019

Grâce aux petits plats qu’on peut cuisiner à l’avance et qui sont prêts à manger en revenant du bureau, la mijoteuse est souvent la sauveuse des soirs de semaine. Les résultats de vos expériences culinaires ne répondent pas toujours à vos attentes ? Dany Dupuis, enseignant à l’École hôtelière de la Montérégie, et Sonia Lizotte, présidente de l’Escouade culinaire, vous donnent leurs trucs pour réussir vos mijotés à tout coup.

Les aliments à privilégier

« Pensez aux pièces de viandes coriaces comme un rôti, une épaule de porc, un jarret, ou du paleron de bœuf. Ce sont des viandes qui nécessitent de longues cuisson pour s’attendrir et qui conviennent très bien à la mijoteuse », explique Dany Dupuis, enseignant à l’école hôtelière de la Montérégie.

« En général, les viandes qui sont moins chères sont de bons choix, ajoute Sonia Lizotte, présidente de l’Escouade culinaire. On n’a qu’à penser aux cubes à ragoût et à la palette de bœuf. La mijoteuse, ça réduit la facture d’épicerie ! ».

Comme les légumineuses demandent de longues cuisson, les plats comme des fèves au lard et des cassoulets se préparent très bien à la mijoteuse.

Pour un repas végétarien, le tofu prendra toutes les saveurs du bouillon dans lequel il mijotera.

Porc effiloché à la mijoteuse

Voir cette recette de Porc effiloché à la mijoteuse.

Les aliments à éviter

Certains aliments sont complètement à proscrire de vos expériences à la mijoteuse, car vous n’obtiendra jamais une texture adéquate.

Les viandes tendres, comme le filet mignon et autres steaks ne sont pas recommandées. « Ce sont des viandes qui ont besoin d’une chaleur sèche et non d’une chaleur humide pour atteindre leur plein potentiel », explique Dany Dupuis.

Pour Sonia Lizotte, il n’est pas nécessaire de cuisiner des plats de poisson à la mijoteuse, puisque ceux-ci ne demandent pas un long temps de cuisson. « Et c’est un sacrilège d’y mettre des fruits de mer! », dit-elle à la blague.

Évitez également les légumes verts. Comme ils ne supportent pas la cuisson à couvert, ils risquent de noircir et de ramollir, voire à se transformer en purée, en plus de perdre une bonne quantité de leurs nutriments.


Bon à savoir
Les critères d’achat d’une mijoteuse selon Sonia Lizotte

Maximum approximatif de 100$
Lavage au lave-vaisselle possible
Deux modes de cuisson (Faible et basse intensité)
Minuterie programmable
Mode réchaud
Couvercle étanche pour le transport


Pour des cuissons réussies

Le secret (pas si bien gardé) de la mijoteuse est bien entendu la longueur du temps de cuisson. En mijotant longtemps, les aliments bénéficient du mélange de toutes les saveurs.

Les liquides que vous utiliserez ont une grande influence sur le goût de vos plats. Utilisez des bouillons aromatiques comme des fonds bruns, des fonds blancs ou des bouillons de légumes. Rappelez-vous qu’il n’y a pas d’évaporation dans une mijoteuse. La viande créera aussi son propre jus qui s’ajoutera à la quantité de liquide. Ne remplissez jamais votre mijoteuse à ras bord. Laissez un espace d’au moins trois centimètres avec le couvercle ou respectez le maximum indiqué sur votre appareil, s’il y a lieu.

Un grand débat fait rage quant à déterminer s’il est préférable de saisir la viande avant de la laisser mijoter.  Selon Dany Dupuis, il est préférable de s’y astreindre, même si ce n’est pas absolument nécessaire. En saisissant la viande, la saveur y reste emprisonnée et ne se dissipera pas dans le bouillon.

Ne lésinez pas sur les épices. Vous désirez que toute cette saveur se distribue. Si vous omettez de bien assaisonner la viande et le bouillon, le tout sera fade.

Vous suivez une recette de mijoté qui se prépare dans une cocotte? Elle peut très bien s’adapter à la mijoteuse. Il vous faudra tripler le temps de cuisson, environ. Toutes les sauces à spaghetti, les chilis et les blanquettes, par exemple, se prêtent très bien à la mijoteuse.

Chili de semaine à la mijoteuse

Voir cette recette de Chili de semaine à la mijoteuse.

À ne pas faire

Voici quelques erreurs à éviter absolument lorsque vous utilisez la mijoteuse.

  • Surestimer le temps de cuisson : Si la viande cuit trop longtemps, elle risque de sécher. Une pièce de viande entière ou sur un os risque tant qu’à elle de se défaire en morceaux qui se retrouveront au fond de la cuve.
  • Programmer la minuterie d’avance avec de la viande crue : Microbes !
  • Soulever le couvercle pendant la cuisson : La température baisse rapidement et peut prendre jusqu’à une quinzaine de minutes avant de remonter. Le temps de cuisson sera alors faussé.

 

    À lire également

    ="tileComponent" v-for="(item, index) in items" v-if="index <= 19" :key="`${item.id}_${index}`" :item="item" :index="index" :imageRatios="ratioSuffix" type="slider" @clickAction="tileClickEvent" />

    Commentaires

    (1)
    Lynda Picotte
    15 octobre 2021 @ 13h45
    Très intéressant la donnée concernant le temps de cuisson, soit 3X le temps d’une cuisson au four. Toutefois, s’agit-il du temps requis à intensité faible ou élevée. Aussi, je crois qu’il faut mettre moins de liquide que pour la cuisson conventionnelle. Pouvez-vous me guider?